Text

Philippe Lamy

Thérapeute de couples, sexothérapeute

Comment orienter la demande d'un couple en thérapie ?

Comment orienter la demande d’un couple en thérapie ?

Difficultés relationnelles, problèmes de communication, manque de désir, litige sur les finances, dissensions, non-sens existentiels, etc.

En thérapie, l’essentiel des demandes qui parviennent sont individuelles (un des membres du couple) et elles sont le signe de dysharmonie conjugale.

Voilà pourquoi lors du premier contact, souvent téléphonique, la phase d’écoute est essentielle.

Elle sert en outre à comprendre les motivations de la demande pour mieux arbitrer ensuite sur les choix théoriques et cliniques qui seront envisagés par le thérapeute.

Vous recherchez d’autres informations sur la thérapie de couple ? Cliquez-ici pour les découvrir

L’approche systématique par défaut

D’un point de vue théorique, il est toujours mieux de considérer le couple comme un système afin d’éradiquer la souffrance conjugale. Il est important de conserver le partenaire au sein du système (le couple) et de la situation dans laquelle il se trouve. Ainsi, en thérapie de couple, la présence des deux partenaires est d’un point de vue théorique toujours privilégiée au fait de n’en n’avoir qu’un des deux. Mais le thérapeute peut rencontrer deux difficultés à cela :

  • le partenaire, bien que demandant de l’aide pour son couple, peut vouloir être accompagné seul en thérapie individuelle
  • le second partenaire peut refuser de venir consulter en thérapie de couple estimant ne pas avoir de problème par exemple

Thérapie de couple ou thérapie individuelle : le choix du thérapeute

Cela fait 12 fois que Martin se sera séparé de Mireille pour finalement revenir vers elle. Les 12 fois, il aura fait le choix de revenir et elle aura accepté ces retours, malgré des disputes à n’en plus finir et des départs souvent soudains. Une fois alors qu’elle était sortie faire des courses, à son retour, son compagnon est parti emmenant toutes ses affaires, ses meubles et son électroménager. Un autre fois, elle l’a retrouvé avec ses valises, la voiture chargée prête à partir.

Le thérapeute individuel pourrait penser que c’est Martin qui a un problème, qu’il est instable et qu’il a la bougeotte. Il pourrait penser que dès qu’il se trouve confronté à une situation qu’il ne maîtrise pas, il fuit.

Le thérapeute individuel pourrait aussi se dire que Mireille doit faire un travail sur elle-même car elle a une tendance à accepter ce qui est d’apparence inexcusable. Et qu’elle a également une tendance à se faire abuser sans cesse.

Mais le thérapeute n’a pas à faire des choix. Dans cet exemple, quel est le problème ? Qui est le problème ? Il y a deux vérités qui s’affrontent et le thérapeute n’a pas en s’en faire une troisième. Il n’y a pas lieu de désigner un coupable ni à faire porter le chapeau des troubles conjugaux sur l’un ou l’autre des partenaires. Comment réengager le couple dans un processus sain ? Il convient seulement de tenter de faire accéder chaque partie à la vision de l’autre, à la réalité de l’autre.

L’orientation individuelle, à bien des égards, prive le thérapeute de tout travail ultérieur avec l’autre partenaire.

Vos questions au jour le jour sur l’orientation de la demande d'un couple en thérapie

  • La thérapie de couple est-ce que ça marche ?
  • Quelles différences entre thérapie de couple et thérapie individuelle ?
  • Comment choisir son thérapeute de couple ?
  • Quelle thérapie de couple pour se remettre ensemble ?
  • Quels exemples de thérapie de couple à faire soi-même ?

Vous venez de lire cet article en entier ? Ne partez pas sans avoir pris contact avec Philippe Lamy, coach et médiateur en problèmes de couple. Cliquez-ici pour obtenir un RDV (entretien gratuit et sans engagement).

Ce site est celui d’un thérapeute référencé par Spring Medicare. C’est une plateforme qui rassemble et fédère des médecins, thérapeutes et praticiens psychocorporels.

Philippe Lamy
54 avenue Pasteur
69370 Saint Didier-au-Mont-d’Or
+33 (0)6 63 35 71 11
p.lamyspring-medicare.fr

© 2022 Spring Medicare - Tous droits réservés - RDV Thérapie de couple - CGU - Mentions légales